18ème Semaine du film français

du 28 novembre au 5 décembre 2018

Filmlounge

Maison de France - Galerie de l’Institut français Berlin
Entrée libre
Jeudi, vendredi, lundi et mardi de 18h00 jusqu’à 21h00
Le weekend de 13h00 à 21h00

Cette année encore, les spectateurs ont la possibilité de se retrouver avant ou après les projections dans notre Filmlounge, meublée par Ligne Roset.

Au programme des tables rondes, rencontres et débats ainsi qu’une exposition de photographies de Kate Barry présentant des portraits de 25 actrices françaises.


Copyright : Héloise Faure

TABLES-RONDES

TABLE-RONDE SUR LA CRÉATION DE FICTIONS TÉLÉVISÉES Regard croisé franco-allemand : les femmes scénaristes

vendredi 01/12 – 15h00 à 17h00

Rencontres de réalisatrices et scénaristes françaises et allemandes, autour de la thématique de la création de fictions télévisées. Seront évoqués les formes d’écriture, le choix des thématiques, le développement des personnages féminins et la place qui leur est faite dans l’écriture ainsi que la question de la place des femmes dans le secteur audiovisuel.

Organisé en partenariat avec la SACD et l’Erich Pommer Institut (EPI).

Débat en présence de :
- Laetitia Masson, réalisatrice & scénariste (Aurore)
- Caroline Huppert, réalisatrice & scénariste (Pour Djamila, Un père coupable), membre du conseil d’administration de la SACD
- Cécile Ducrocq, scénariste (Dix pour cent, Le Bureau des légendes)
- Annette Hess, scénariste (Weissensee, Ku’damm 56)
- Gabi Krieg, scénariste, membre de l’Association des scénaristes allemands (Rote Rosen, Solo Weimar)

Modération : Marcus Posimski (Berliner Zeitung)

En savoir plus : https://www.epi.media/news/news.64.s%C3%A9ries-ch%C3%A9ries-panel-mit-drehbuchautorinnen-aus-deutschland-und-frankreich/

TABLE-RONDE SUR L’ÉDUCATION AU CINÉMA

Regard-croisé franco-allemand

mardi 05/12 – 10h30 à 12h30

Quelles innovations pour donner envie aux jeunes d’aller au cinéma et leur apprendre à décrypter l’image ?

Cette rencontre mettra en présence exploitants de salles de cinéma, enseignants et pédagogues afin de réfléchir à la manière de renouveler le public des salles en mettant en synergie acteurs du monde du cinéma et du secteur éducatif.

Organisé en partenariat avec l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse

Débat en présence de :
- Lisa Haußmann (chargée de programme SchulKinoWochen Berlin)
- Timo Löhndorf (Cinéfête)
- Nicola Jones (directrice du festival Goldener Spatz)
- Xavier Leherpeur (journaliste & critique)
- Cécile Nhoybouakong (Les Soeurs Lumière)
- Iris Praefke (exploitante de salle de cinéma du cinéma Moviemento)
- Colette Sarrey (enseignante pédagogue)

Modération et interprétariat : Frédéric Jaeger (rédacteur en chef critic.de et programmateur)

OÙ SONT LES FEMMES DANS LE MONDE DES MEDIAS ET DE LA CULTURE ?

Regard-croisé franco allemand

mardi 05/12 – 15h00 à 17h00

Les femmes sont sous-représentées dans le secteur du cinéma. Il y a moins de réalisatrices que de réalisateurs et elles réalisent moins de films à gros budget. Comment y remédier afin d’aller vers une parité ? Quelles réponses artistiques, professionnelles et politiques apporter à ce constat ?

Débat en présence de :
- Sou Abadi (réalisatrice)
- Christine Berg (Directrice adjointe de la FFA - Filmförderungsanstalt)

EXPOSITION "ACTRICES" PAR KATE BARRY

Du 3 décembre au 18 janvier 2018 dans la galerie de l’Institut Français Berlin
du lundi au vendredi de 14h à 18h
le samedi de 11h à 15h

La galerie de l’Institut Français de Berlin abritera du 25 novembre au 18 janvier 2018 une exposition de photographies de Kate Barry, photographe britannique, présentant des portraits de 25 actrices françaises.

Fille de Jane Birkin et John Barry, ses photographies saisissent chaque actrice en ce qu’elle semble avoir de plus personnel et d’indéfinissable. Ces photos, silencieuses et mélancoliques, nous montrent des stars les plus reconnues aux artistes de la jeune génération : Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Emmanuelle Béart, mais aussi Mélanie Laurent ou Adèle Exarchopoulos.

L’exposition « Actrices » a été produite par l’Institut français en partenariat avec Roman de Kermadec, le fils de l’artiste, sous le commissariat de la photographe et journaliste Aline Arlettaz.